Des formations pour gestionnaire et dirigeant d’entreprise pour apprendre à mieux gérer les finances et son entreprise.

Spécialement conçues pour les dirigeants d’entreprise et les gestionnaires, nos formations permettent permet de faire le tour des questions fondamentales de la gestion d’entreprise comme le prix de revient, les financements ou le risque client. Les connaissances acquises lors de ces formations favoriseront la prise de décision.

Calculer son prix de revient pour optimiser sa marge

Les calculs des prix de revient peuvent utiliser une approche très différente selon :

  • votre activité : activité commerciale, activité de prestation de service, activité mixte (notamment artisanale) … avec ou sans activité de production
  • la taille de votre entreprise : le raisonnement ne sera pas le même pour une TPE (moins de 20 salariés), une PME (au-delà, jusqu’à 500 salariés) et une grande entreprise.

La méthode pourra être guidée par :

1. L’approche comptable
Notre vocabulaire comprendra des mots tels que « Charges externes », « Charges calculées », « Charges incorporables », « Valeur ajoutée », « Capacité d’autofinancement » ou « Cash-Flow » …

2. L’approche du gestionnaire
Elle distingue les charges fixes et les charges variables (voire la charge semi-variable) pour estimer un seuil de rentabilité. On y parlera également de taux de marge brute et de taux de marge commerciale…

3. L’approche analytique
Elle répartit les charges liées aux différentes fonctions de l’entreprise : achats, production, logistique, stockage, R&D, fonction commerciale ou administrative …

4. L’approche des TPE
Rares sont les TPE qui tiennent elles-mêmes leur comptabilité. Ceux qui alimentent une comptabilité analytique (au-delà de simples suivis d’affaires ou de chantiers) relèvent de l’exception. Il convient donc d’utiliser une méthode simple et pragmatique pour piloter ces entreprises.

5. L’indispensable rapprochement entre la théorie et la réalité : le tableau de bord.

Comment financer efficacement son entreprise ?

Préalable : Votre entreprise peut-elle se passer de financement ?

  1. Ce que je peux financer
    Les investissements
    Le Besoin en fonds de roulement (BFR)
  2. Ce que je ne peux pas financer
    Les pertes
    Les dépenses d’exploitation (sauf exceptions : l’export, l’innovation, la recherche-développement …)
    Ce qui n’a rien à voir avec l’exploitation normale et courante de l’entreprise
  3. Qui finance ?
    Les associés (capital, compte courant ….)
    Les financiers (banquiers, autres financiers, autres apporteurs de capitaux)
  4. Choisir un plan de financement adapté à ses projets
  5. Quel financement pour quel besoin ?
    Financements à court terme
    Financements à moyen terme
    Financements à long terme
    Les enjeux de chaque technique de financement
    Quelques financements très particuliers
  6. Maîtriser sa communication avec ses partenaires financiers
    Construire un dossier de financement
    Communiquer avec ses partenaires financiers

 

Prévention et gestion du risque clients

Objectif : Comment réduire ses délais de paiement et ses impayés ?

Préalable : Les risques liés aux impayés clients

1.    Une approche différente selon les types de clients

Renseignements financiers, risque d’insolvabilité, risque de litige, mode et délai de paiement …
•    Les particuliers
•    Les entreprises privées
•    Les entreprises publiques
•    Les sociétés étrangères – l’export

2.    Le devis et la prise de commande

Les précautions à prendre avant signature : Juridiques – Financières
Matérialiser la signature du devis ou la prise de commande : Un acte formel – Un accord financier

3.    La facturation

Facturer vite, facturer tout. Faire des factures conformes
Paramétrer le logiciel de facturation pour faciliter les relances éventuelles.
Penser aux modes de paiement alternatifs.

4.    Recouvrement amiable

Préalables : enregistrer rapidement les règlements – Quels sont les impayés ? – La prescription.
Quelles actions ?
Et en cas de litige ?
Et si l’amiable a échoué, que faire ? Dans quel délai ?

5.    Recouvrement contentieux

A qui s’adresser ?
Le cas particulier du dépôt de bilan

Conclusion : les trois qualités à mettre en œuvre pour réduire ses délais de paiement et ses impayés